5 Raisons pour choisir le tour du Manaslu et de la Vallée de Tsum

5 Raisons pour choisir le tour du Manaslu et de la Vallée de Tsum
Photo: Alison Spencer

Depuis des décennies l’Himalaya fait l’objet des médias. Les films décrivent des aventures épouvantables. Des quêtes individuelles pour atteindre les camps de base sont décrites dans des nombreuses articles. Les podcasts débattent l’impact environnemental du trekking. La plateforme d’Instagram déborde de photos de drapeaux de prières et de sommets enneigés. Les gens voient les images, entendent les histoires et décident eux aussi de se lancer dans une exploration de la région, que ce soit la Vallée de Khumbu ou la zone de conservation de l’ Annapurna . Et donc, ils réservent un voyage, font leurs valises et partent à la recherche de ce qu’ils n’ont vécu que de seconde main. 

Pour cette raison, et à cause de l’accessibilité croissante de la région, des milliers affluent vers l’Himalaya chaque année, en particulier vers les régions de l’Everest et de l’Annapurna. Pendant la haute saison, les maisons de thé sont très fréquentées. Sur le sentier, vous ne pouvez pas passer une heure sans rencontrer des dizaines d’autres touristes.

Mais, il existe de nombreuses alternatives à ces itinéraires très fréquentés, une région dans laquelle vous pouvez retourner au cœur de l’exploration himalayenne: Manaslu et la vallée de Tsum . De la culture intéressante aux paysages, l’itinéraire est aussi impressionnant que l’EBC ou ABC tout en se révélant peut-être plus convivial pour les randonneurs. Voici quelques raisons d’ajouter le Tour du Manaslu et de la vallée de Tsum à votre liste des voyages à faire.

Le panorama

En entrant dans la vallée de Tsum, la chaîne de Ganesh Himal domine le paysage avec ses imposants sommets enneigés. Yangra culmine à 7.422 mètres, avec 17 autres sommets dépassant les 6.000 mètres. Des petits villages se trouvent aux pieds des sommets en amplifiant leur grandeur. Plus vous marchez dans la vallée, plus vous vous sentez enfermé entre les montagnes himalayennes par excellence. 

Tout au long du Tour du Manaslu, vous aurez une vue exceptionnelle et variée sur le sommet Manaslu, ou «Montagne de l’esprit». Un sommet de plus de 8.000 mètres, le 8e plus haut du monde et l’un des trois sommets de 8.000 mètres qui se trouve entièrement sur le territoire népalais. Son sommet est formé de deux cornes distinctes, qui donnent au Manaslu une apparence unique et qui fait que le panorama change considérablement lorsque vous l’entourez.

Vers la fin du trek, vous allez même avoir un aperçu du massif de  l’Annapurna. Les deux derniers jours vous feront traverser cette zone de conservation, pleine de forêts de rhododendrons, de rivières qui coulent et de pics aussi impressionnants

La culture

La vallée de Tsum et la région de Manaslu sont ethniquement tibétain. Ici, la culture traditionnelle a été bien préservée, en particulier dans la vallée de Tsum, qui n’a ouvert ses portes aux étrangers qu’en 2008. En parcourant le sentier, vous apercevrez des femmes portant des pangden traditionnels ou des tabliers colorés qui indiquent leur statut marital. Parfois, les familles vous invitent à boire du thé au beurre et à grignoter de la viande de yack séchée. Vous pouvez visiter des gompas, des monastères locaux, bordés de statues de Chenrezig, le patron du Tibet qui est le bodhisattva le plus vénéré. Dans les villages, on continue à tisser des tapis traditionnels pour un usage plutôt personnel que commercial. Toutefois vous pouvez trouver un magasin ou deux pour faire des achats. Tashi delek, plutôt que namaste, est utilisé pour saluer lorsque vous passez.

Moins de touristes

C’est un facteur important pour ceux qui se dirigent vers l’Himalaya pour s’éloigner de la civilisation. Alors que l’EBC et l’ABC accueillent des milliers de visiteurs par an, autour du Manaslu et notamment dans la Vallée de Tsum, les chiffres sont bien inférieurs. Cela signifie que vous pouvez vous promener dans les villages sans rencontrer  aucun autre touriste. 

Altitude plus basse 

Larkya La, le plus haut col du Manaslu, culmine à 5.160 mètres. Bien que cela s’avère toujours difficile (vous serez certainement essoufflé et devrez peut-être prendre Diamox), il est inférieur à ce que vous vivriez dans l’Annapurna et l’Everest, et vous n’avez pas besoin de dormir à cette altitude. Vous obtiendrez des vues panoramiques similaires mais sans effort supplémentaire, ce qui le rend plus facile à gérer pour tous les âges.

L’hébergement

Dans la Vallée de Tsum et autour du Manaslu, il y a pas mal d’options d’hébergement. Vous pouvez choisir de séjourner dans les nombreuses maisons de thé le long du chemin ou, avec l’équipement et les guides appropriés, camper. Si vous voulez un lit et un accès à des douches plus fréquentes, la première a le plus de sens. Si vous souhaitez emprunter des sentiers secondaires qui vous amènent dans des endroits encore plus reculés et moins développés, le camping est votre meilleur choix. 

Avec leur culture intacte et leur paysages magnifiques, la Vallée de Tsum et le Tour du Manaslu possèdent toutes les atouts pour une véritable aventure himalayenne que de nombreux voyageurs recherchent. Moins des touristes et une altitude plus basse rendent ce circuit absolument idéal pour les randonneurs intrépides.

  • Leave a reply

  • Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *