• Aventure
  • 16 juin, 2020

L’ABC de la randonnée – Le camp base de l’Annapurna

L’ABC de la randonnée – Le camp base de l’Annapurna
Trekking to Annapurna Base Camp Photo: Tashi Sherpa

Camp de base de l’Annapurna. Le pied de montagne du massif le plus meurtrier au monde. J’avais toujours l’habitude d’avoir des frissons en pensant à ce huit-mille mètres himalayen et ce matin-là j’étais juste devant lui. Le petit camp de base, composé de 5-6 lodges et d’une aire de camping, est situé au milieu d’un amphithéâtre de hauts sommets. L’un des guides que nous avons rencontrés dans notre lodge a décrit notre emplacement en plaisantant: « En ce moment, nous sommes au milieu d’un gros beignet. » Même s’il était formulé de façon comique, c’était vrai.

Dormir à 4.100 mètres, surtout lorsque vous êtes si euphorique, n’est pas facile, mais au moins, le réveil avant le lever du soleil a été moins difficile. Ce matin-là, tout était calme. Parfois, vous pouviez voir, éparpillés sur le site, d’autres lève-tôt comme nous, qui se sont réveillés pour assister au drame. Ils sont des points minuscules par rapport au paysage qui nous entoure. Au milieu de ce silence, on pouvait entendre des bruits forts, presque comme le tonnerre, ce qui signifiait qu’une avalanche se produisait quelque part sur les pentes raides. La face sud verticale de l’Annapurna est située au nord du camp de base et Machhapuchhre (Fishtail) au sud. Une fois que le soleil touche le sommet, la magie commence. Le soleil descend lentement sur les parois des montagnes, changeant la couleur du ciel d’émeraude en bleu plus clair.

Dans ce moment de pure admiration, il était facile d’oublier tous les défis que nous avons rencontrés lors de notre randonnée là-bas. Cependant, la randonnée au camp de base de l’Annapurna ne fût pas facile. Comme tout bon voyage de randonnée, il était plein de défis physiques et mentaux. Le trekking est toujours plein de surprises, allant des caprices du temps aux personnes que vous rencontrez. Nous avons commencé notre randonnée au Syauli Bazaar, où la route se termine. Même si c’était fin avril, le soleil était impitoyable et rendait la marche très difficile . Le premier jour, il n’y avait pas beaucoup de dénivelé, mais la chaleur rendait le trek assez difficile. Cependant, la vue était magnifique. Il n’y avait toujours aucun signe du massif himalayen, mais le chemin qui se déplaçait le long du fleuve avait ses propres avantages. Il y a peu des choses plus apaisantes que de marcher avec le son de la rivière qui remplit vos oreilles. Ce jour-là, nous nous sommes arrêtés à New Bridge – un petit village situé au-dessus de la rivière avec vue sur une colline presque verticale. Le lendemain, nous avons commencé à marcher très tôt. Notre destination de la journée était Bamboo. En quittant New Bridge, nous sommes entrés dans une forêt dense avec un sentier très raide.

annapurna basecamp

Photo: Trekking au camp de base de l’Annapurna Photo: Tashi Sherpa

Après quelques heures de marche, nous avons atteint Jhinu – un charmant village avec des sources d’eau chaude. Nous avons pris une tasse de thé noir savoureux et avons décidé que nous aurions notre prochaine pause à Chomrong. Le sentier vers Chomrong comportait des escaliers en pierre. Si nombreuses qu’à un moment donné, nous pensions qu’ils ne finiraient jamais. Arriver et déjeuner à Chomrong fût un vrai régal. Malgré avoir tant voyagé, Chomrong reste l’un de mes villages préférés parmi celles que j’ai visité jusqu’à présent. La vue sur les charmantes maisons en pierre parsemant les rizières sans fin était vraiment idyllique. De Chomrong, le sentier descend à un pont suspendu, puis remonte à Sinuwa. Le temps s’est dégradé et il allait pleuvoir. Nous ne savions pas si continuer à marcher ou s’arrêter tout court. Cependant, le propriétaire du lodge où nous avons pris le thé nous a dit que le sentier escarpé se termine à Sinuwa et que la route vers Bamboo est presque droite et traverse une forêt dense. Malgré la bruine, nous avons été encouragés par ses paroles et nous avons continué à marcher. Au cours de notre promenade à Bamboo, nous avons réalisé d’où ce lieu tire son nom. La forêt était presque entièrement de bambous et la traverser était vraiment un plaisir. Cette nuit-là, nous nous sommes couchés tôt. Le lendemain, nous nous sommes dirigés vers Deurali. En passant par Dovan et Himalaya en chemin, le sentier vers Deurali était très diversifié en termes de paysages. Annapurna et Machhapuchhre nous suivaient partout en traversant une autre partie de la forêt de bambous, puis un sentier dénudé, rocheux et escarpé lors de l’approche finale de Deurali. Nos 4e jour était réservé au camp de base de l’Annapurna. Nous nous sommes levés très tôt et avons commencé à marcher résolument vers notre destination finale.

Il n’y avait plus de fôret et nous marchions dans une vallée à couper le souffle à haute altitude avec la vue sur l’Annapurna juste devant nous. Au camp de base de Machhapuchhre (MBC), nous nous sommes arrêtés pour le déjeuner et un peu de repos. Les vues devenaient de mieux en mieux. De là où nous étions assis, nous pouvions voir une grosse montée enneigée qui ressemblait presque à un glacier. Une fois que nous aurions grimpé cela, nous verrions ABC furtivement au loin. Cette dernière portion du sentier a été un vrai délice. Notre rythme était beaucoup plus lent, mais pas par épuisement (que nous ne ressentions pas à cause de l’enthousiasme) mais parce que nous nous arrêtions toutes les deux minutes pour prendre des photos du paysage magnifique. Les nuages ​​avaient déjà couvert les sommets une fois que nous avons atteint notre destination finale, mais nous savions qu’un vrai spectacle nous attendait le matin. Et c’est vraiment arrivé.

Le sentier de randonnée ABC est un exemple typique de randonnée dans l’Himalaya népalais. Être à la fois une expérience naturelle et culturelle, ABC est un trek classique. Cela vous donne l’occasion de voir certains des paysages les plus époustouflants de votre vie, ainsi que de rencontrer, de parler et d’observer la vie des habitants vivant au pied de cet impressionnant massif. Le camp de base de l’Annapurna est le parfait «ABC» – une introduction au trekking dans cette partie de l’Himalaya.

Par: Marija Grujovska

Si cela vous intéresse jetez un coup d’oeil aux autres treks que Royal Mountain Travel  peut offrir dans la région:

Lower Mustang Trek

Annapurna Circuit Trek

Annapurna-Ghorepani Trek

Annapurna Sanctuary Trek

Annapurna Community Adventure Trek

Vous voulez apprendre plus sur cette région? Lisez: Inside Himalayas: Respecting Annapurna and its History

  • Leave a reply

  • Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *