• Aventure
  • 16 juin, 2020

Parcourir le circuit de l’Annapurna et du lac Tilicho

Parcourir le circuit de l’Annapurna et du lac Tilicho
Tilicho Lake. Photo by the author

En octobre dernier, moi et cinq de mes cousins, nous avons parcouru le circuit de l’Annapurna et du lac Tilicho. Nous avons eu deux semaines au total, jusqu’au retour à Katmandou et nous avons réussi à le terminer plus rapidement que prévu. Pour les voyageurs ayant un temps limité au Népal, mon itinéraire est bon à suivre.

Nous sommes partis de Katmandou vers Beshisahar tôt le matin et nous sommes arrivés en début d’après-midi. Plutôt que d’attendre une nuit à Beshisahar, nous avons réservé une jeep qui nous emmènerait à Dharapani la première nuit, puis à Chame le lendemain matin.

Trekking the Annapurna Circuit with Tilicho Lake

Photo: Photo de l’auteur

Le deuxième jour du voyage, nous sommes partis vers Upper Pisang après notre balade en jeep tôt le matin de Dharapani à Chame. Il nous a fallu presque toute la journée pour marcher de Chame à Upper Pisang.

Le troisième jour, nous avons commencé tôt pour atteindre Manang. Plutôt que de descendre la route inférieure, nous avons opté pour la route supérieure, qui nous a emmenés à travers des sentiers avec une vue imprenable sur le massif de l’ Annapurna . En empruntant la route plus élevée, nous avons pu éviter les routes de véhicules, qui s’enfoncent maintenant plus profondément dans les montagnes. Par rapport à il y a dix ans, l’accessibilité des véhicules à moteur a augmenté rapidement des deux côtés du circuit, à Manang comme à Mustang.

Le quatrième jour, nous avons pris une journée d’acclimatation à Manang. Nous avons passé la journée à explorer la ville de Manang avec tout ce qu’il y avait à découvrir. Tôt le matin, nous avons fait une promenade tranquille autour du lac Gangapurna, suivie par une séance d’information sur la façon d’éviter le mal d’altitude mise en place par les médecins et le Comité de la zone de conservation de l’Annapurna. Nous avons terminé la journée avec une projection de film.

Trekking the Annapurna Circuit with Tilicho Lake

Photo: Photo de l’auteur

Le cinquième jour, nous voudrions randonner de Manang à Srikharka. Cependant, à Srikharka, à cause d’un afflux de touristes, nous n’avons trouvé aucun logement disponible. Comme nous avions atteint le village en début d’après-midi, nous avons décidé de continuer jusqu’au camp de base de Tilicho. Cela a rajouté environ 3-4 heures de marche à notre journée. Nous étions tous d’accord que c’est possible de dormir dans une salle à manger. Mais on ne s’attendait pas au fait que nous allons devoir nous écraser dans la salle à manger avec 60 autres personnes. 

Le sixième jour fut l’un des jours les plus épuisants. Nous partîmes pour Tilicho tôt le matin. La randonnée est probablement l’un des plus beaux sentiers que j’ai parcourus au Népal. Il faisait beau et nous avions une vue imprenable sur les montagnes et le lac. En descendant, nous nous sommes arrêtés au camp base seulement pour manger et nous avons commencé notre chemin de retour vers Srikharka. Contrairement à la veille, nous avons pu trouver un logement et avoir une nuit de repos bien méritée.

Une fois que nous avons réussi arriver à Tilicho, nous étions confiants dans notre capacité physique à traverser le col Thorong La (5.416m)  sans aucun problème d’altitude. Le septième jour, nous sommes arrivés à Yak Kharka. Nous avons pris notre temps pour nous rendre à Thorang Phedi depuis Yak Kharka le huitième jour. Une fois arrivés à Phedi, nous avons pu nous détendre et nous préparer à traverser le col tôt le lendemain. Pour nous assurer que nous étions ajustés à l’altitude, nous avons fait un court voyage de Phedi au camp haut et retour. Cela nous a donné la confiance de monter tôt le lendemain matin, à 3 heures du matin.

Trekking the Annapurna Circuit with Tilicho Lake

Photo: Photo de l’auteur

Le neuvième jour, nous avons commencé notre voyage de Phedi au Thorang La, et avons continué jusqu’à Muktinath. Nous avons commencé vers 3h du matin et nous avons franchi le col juste avant midi. Il nous a fallu quelques heures de plus pour descendre à Muktinath. Après avoir marché pendant plus de 12 heures, nous nous sommes rendus au temple et nous sommes “douchés” dans les 108 jets d’eau sacrée. La partie la plus difficile était terminée.

Parce que nous manquons de temps, nous avons loué une jeep de Muktinath à Pokhara le dixième jour. Bien que cela puisse être une option coûteuse, avec un grand groupe, c’était bon marché. Nous avons décidé de choisir cette option car la majeure partie du sentier qui descendait de Muktinath était en construction. Nous sommes revenus à Pokhara vers 21h-22h, et sommes rentrés à Katmandou le onzième jour. Bien qu’il s’agisse certainement d’une version condensée du circuit Annapurna, qui en totalité se fait dans près de trois semaines, c’est une bonne alternative pour les voyageurs ayant des limites de temps.

Article de Shubham.

  • Leave a reply

  • Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *