• Nepal
  • 16 juin, 2020

Raisons pour visiter le Népal hors-saison

Raisons pour visiter le Népal hors-saison

De nombreux voyageurs ne visiteront un endroit que pendant la «haute saison», qui correspond généralement au moment où le temps est bon et / ou fiable. Tandis que la plupart des voyageurs expérimentés auront au moins une histoire édifiante d’un endroit qui ne devrait tout simplement pas être visité hors saison (le mien est le Salzkammergut Lake District en Autriche en hiver – c’était tellement brumeux que je ne pouvais pas voir une chose!), ils ont aussi des souvenirs d’endroits qui étaient encore meilleurs sans la foule de touristes et un peu de pluie rafraîchissante (l’Indonésie pendant la saison des pluies est belle!).

Quant au Népal, les touristes ont tendance à éviter les mois d’hiver et celles d’été / mousson (décembre-février et juin-août, respectivement). En fait il y a de nombreuses raisons pour visiter le Népal pendant ces saison. De plus, pour les personnes qui ont leurs longues vacances pendant les mois d’été (que ce soit l’hémisphère nord ou l’hémisphère sud), les contre-saisons népalaises peuvent être un moment propice pour visiter le pays. Il faut savoir où aller et être préparé en fonction des conditions météo. Voici quelques suggestions de grands voyages à faire au Népal en hors-saison.

  • Randonnée d’été

L’inconvénient de randonner au cours de la mousson est le fait que les vues sont moins spectaculaires à cause du ciel nuageux. En plus, il fait aussi un peu humide et boueux, et il y a aussi la possibilité de sangsues. Pourtant il y a beaucoup de points positifs, qui font que le trekking ne devrait pas être forcément interrompu pendant la saison des pluies. Même pendant la mousson, la pluie ne dure généralement pas toute la journée, mais s’accumule plutôt l’après-midi et le soir, alors que la plupart des randonnées se font tôt le matin. Vous aurez probablement atteint votre logement pour la nuit avant même que la pluie ne commence. Le paysage est également magnifiquement luxuriant sous la pluie, avec des champs vert vif, de l’air frais, des fleurs épanouies et une abondance de fruits et légumes frais. 

Mais pour essayer quelque chose un peu différent en été – et sans le risque de pluie ou de sangsues – essayez le Mustang. Le district de Mustang se situe de l’autre côté de l’Himalaya, abrité de la pluie, ce qui signifie qu’il ne connaît pas la mousson comme le reste du Népal. C’est aussi une région d’altitude, donc les visites en d’autres saisons peuvent être particulièrement froides. L’été est le moment idéal pour partir en randonnée à Mustang, car le temps sera idéal. 

Mustang, Nepal

Un village nommé Kagbeni à Mustang, Népal

    • Le Terai

    Les plaines qui bordent l’Inde peuvent devenir excessivement chaudes en été, mais confortables en hiver. La plus grande attraction du Terai pour les touristes étrangers sont les parcs nationaux de Chitwan et Bardia, et l’hiver peut être un moment idéal pour explorer la jungle sans la chaleur.

    Rhinos at Chitwan National Park.

Rhinos au parc national de Chitwan

  • Sports nautiques sur le Trisuli

Bien que le niveau de la rivière augmente considérablement pendant la mousson et le mois suivant, la rivière Trisuli est toujours un endroit idéal pour faire du rafting ou du kayak pendant la mousson. Même avec des niveaux d’eau plus élevés, le Trisuli reste une rivière sûre pour le rafting et le kayak, contrairement à d’autres. Trisuli est convenablement parallèle à la route principale qui mène de Katmandou à Pokhara. Du coup, des excursions de rafting / kayak d’un à trois jours peuvent être facilement organisées sur la rivière.

Rafting in Trisuli River.

Rafting sur la rivière Trisuli

  • Trekking d’hiver

Si vous recherchez des vues spectaculaires sur la montagne, l’hiver est le meilleur moment pour faire une randonnée au Népal. Il ne pleut presque jamais pendant l’hiver et l’humidité est à son plus bas niveau. Du coup, vous aurez des vues extraordinaires garanties. Oui, il peut faire très froid à des altitudes plus élevées, donc il faut avoir les bons vêtements. Vu que, quand vous marchez, vous avez toujours tendance à avoir très chaud, il ne fera pas toujours aussi froid que vous l’imaginez.

Trekkers on their way to Everest Base Camp

Photo: Des randonneurs en route vers le camp de base de l’Everest

  • Leave a reply

  • Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *