• culture et la tradition
  • 16 juin, 2020

Tiji: le festival coloré du Mustang

Tiji: le festival coloré du Mustang

Le Festival Tiji est le fête du Haut Mustang, au Népal, considérée de très bon augure. La mythologie parle du fait que le festival Tiji a été créé pour célébrer la victoire du bien sur le mal. On pense que ce qui est maintenant la région de Mustang était en difficulté à cause d’un démon qui apportait la maladie et l’aridité. Le festival fait l’éloge, avec des prières et des danses colorées de la victoire de Dorje Jono contre ce démon.

Dorje Jono (également connu sous le nom de Dorje Phurba, Vajrakila ou Vajrakumar) est le nom d’une divinité du bouddhisme Vajrayana, une pratique bouddhiste séculaire de l’Inde et du Népal. Les maîtres bouddhistes Padmasambhava, Vimalamitra et Shilamnju (du Népal) ont ensuite introduit cette pratique au Tibet au 8ème siècle, où elle s’est ensuite ramifiée en de nombreuses lignées.

Padamasambhava a enseigné les principales étapes de la danse sacrée de Vajrakila au monastère de Samye au Tibet. Le monastère de Chhode à Lo Manthang dans le haut Mustang est célèbre pour sa performance de la pratique et du rituel de Vajrakila.

Pourtant, le festival Tiji dans le haut Mustang n’a commencé qu’au 17ème siècle, lorsque le roi Mustangi Samdup Rabten a invité Sakya Trizin Ngawang Kunga Sinam à venir à Lo Manthang. Il est resté au monastère de Chhode de Lo Manthang et a exécuté le rituel spécial Vajrakila pour le bien de tous les êtres, et aussi pour dissiper tout le mal de Mustang.

A partir de ce moment, les moines du monastère de Chhode exécutent chaque année cette danse religieuse à Lo-Manthang. Cela se fait pendant trois jours dans la cour du palais royal de Mustang. À l’origine, elle était jouée à la fin du douzième mois du calendrier tibétain, mais de nos jours elle est jouée au cours du troisième mois tibétain (le mois de Mai).

Le danseur principal (Tsowo) fait une retraite de trois mois avant l’événement principal. Tous les villageois des sept provinces du haut Mustang et la famille royale du Mustang participent à cette danse sacrée et les nombreux rituels qui l’accompagnent. Dans le dialecte Mustangi (Lobo) la danse est prononcée comme Tiji (ou Tenchi) et fait partie de la pratique de la méditation basée sur le texte Tantra lié à Vajra Kumar (Vajra Kila).

Il y a deux activités dans la construction de la méditation: ça commence par des pas de danse pacifiques, suivis de l’assujettissement d’éléments négatifs dans la deuxième étape de la danse qu’on appelle Mele. Il y a trois étapes principales du rituel de la danse. Dans la partie préliminaire de la danse, il y a 15 pas. Ensuite, dans la partie principale, la «génération du palais céleste» et la «génération de divinités» sont représentées par deux pas. Dans la conclusion de la danse, il y a des pas pour effacer les vues éternelles et nihilistes et pour fournir le bon augure. Différentes poses et gestes signifient différents processus de méditation de manière symbolique, et tous les pas de danse ont des significations plus profondes. On pense que les obstacles de la vie sont éliminés en observant ces pas avec foi et respect.

Le haut Mustang est une région éloignée près de la frontière tibétaine. Autrefois royaume indépendant, Mustang est étroitement lié au Tibet en termes de langue et de culture. Du XVe au XVIIe siècle, sa position stratégique accorda à Mustang le contrôle du commerce entre l’Himalaya et l’Inde. À la fin du XVIIIe siècle, le royaume a été annexé par le Népal et est devenu une dépendance du Royaume du Népal. En 2008, cependant, la monarchie a cessé d’exister sur ordre du gouvernement du Népal. Le dernier roi Jigme Dorje Palbar Bista est décédé en 2016. Son ancêtre, le guerrier Ame Pal, a fondé le royaume bouddhiste en 1380 et a construit une grande partie de Lo Manthang .

Tiji étant un festival lunaire, chaque année les dates du festival sont différentes. 

Souhaitez-vous vivre l’expérience de célébrer ce fameux festival? Jetez un coup d’œil au tour du Mustang pendant le festival Tiji que Royal Mountain Travel vous propose. 

Voulez-vous découvrir d’autres tours similaires? Consultez les autres voyages offertes par Royal Mountain Travel incluant des festivals comme le Tiji au Népal:

Janai Purnima and Jai Jatra Festival Tour

Haritalika Teej & Rishi Panchami Festival Tour

Bijaya Dashami Festival (Dashain) Tour

Bisket Jatra Festival Tour

Ram Navami Festival in Janakpur Tour

Voules-vous plus d’information sur ce festival ou un autre? Jetez un coup d’oeil au: Inside Himalayas: Celebrating Krishna, Most Flamboyant of the Gods; Modern Cultural Festivals  in Nepal You Can’t Miss; Major Festivals of Nepal in 2018

  • Leave a reply

  • Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *